L’apport d’Eliseo Verón (1935-2014) aux sciences de l’information et de la communication et plus généralement aux recherches sur les liens entre fonctionnement médiatique et discursivité sociale est immense. Il se poursuit bien après sa disparition : la parution de La Semiosis social 2 en 2013, non encore traduite en français, témoigne 25 ans après le premier ouvrage, La Sémiosis sociale, de la puissance d’une proposition théorique destinée à penser les phénomènes de communication, de médiatisation et de circulation du sens, en tant que processus évolutifs qui caractérisent l’Homo sapiens.

Ce numéro spécial de Communication & langages rend hommage à la posture intellectuelle et à l’œuvre scientifique de Verón. Dans son itinéraire franco-argentin, ce chercheur ouvert aux mondes de l’université, de l’entreprise et du pouvoir, est à l’origine d’une série de théorisations sociosémiotiques qui sont devenues des « classiques » en SIC (la construction de l’événement, l’ethnographie de l’exposition, le contrat de lecture…). Quel est le devenir de son œuvre ? Dans la dernière étape de sa vie, celle qu’on ne connaît que trop peu en France, les travaux de Verón nous révèlent qu’ils contiennent en eux-mêmes le programme d’une véritable « sémio-anthropologie », susceptible d’animer l’avenir de notre champ. Un article inédit de l’auteur lui-même et un ensemble international d’articles d’inspiration véronienne  explorent la portée de ce programme. Dans un spectre de matières, de discours et de corps, le passé lointain de notre espèce et les phénomènes de circulation du sens les plus contemporains dialoguent autour de l’œuvre de Verón.

Inédit
Eliseo Verón
La sémiosis sociale, 2
Idées, Moments, Interprétants
 
Dossier : « Eliseo Verón. Vers une sémio-anthropologie »
Gustavo Gomez-Mejia, Joëlle Le Marec & Emmanuël Souchier (coord.)
Gustavo Gomez-Mejia, Joëlle Le Marec, Emmanuël Souchier
Verón entre les mondes

Suzanne de Cheveigné
L’itinéraire intellectuel d’Éliséo Véron en France
Oscar Traversa (Traduction Gustavo Gomez-Mejia, avec Emmanuël Souchier)
L’origine et le changement dans l’œuvre d’Eliseo Verón
Bernard Schiele
Des fourmis, des papillons, des poissons, des sauterelles aux prises avec deux ethnologues de l’exposition
Note sur Ethnographie de l’exposition
Gastón Cingolani (Traduction Beatriz Sánchez, avec Lucie Alexis)
La Sémiosis sociale en reconnaissance
La médiatisation et les individus dans la dernière étape du travail d’Eliseo Verón
Marita Soto (Traduction Nataly Botero, avec Elsa Tadier)
Silhouettes ternaires. Les représentations de la notion de sémiosis sociale
Mario Carlón (Traduction Gustavo Gomez-Mejia, avec Odile Cortinovis)
Sur les pas de Verón… Une approche des nouvelles conditions de circulation du sens à l’ère contemporaine
Comptes rendus de lecture
Numéro disponible sur Cairn.info :
https://www.cairn.info/revue-communication-et-langages-2018-2.htm

Appel à contributions permanent de la revue : http://calenda.org/404377Propositions d’articles et dossiers (nouvelle adresse) :
communicationetlangages@gmail.com
Lectures d’ouvrages ou d’événements :
communicationlangages.cr@gmail.comCommunication & Langages sur Twitter:
Communication & Langages – n° 196 ELISEO VERÓN, Vers une sémio-anthropologie, 2018
Tagged on:         

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *